Apropos nous

La JCI

La JCI est une organisation à but non lucratif de jeunes citoyens actifs de 18 à 40 ans qui sont engagés à créer un impact dans leurs communautés.

Les citoyens actifs sont des personnes investies dans l’avenir de notre monde.

La JCI rassemble des citoyens actifs de tous les secteurs de la société.

Elle compte plus de 200.000 jeunes citoyens actifs, répartis en près de 5 000 communautés dans plus de 112 pays à travers le monde.

La JCI est présente notamment au sein de l’ONU, de l’UNESCO, de l’UNICEF, de la Chambre de commerce internationale, de CARE International et d’AIESEC.

Les structures de la Jeune Chambre

A côté du Bureau National Directeur, la JCET possède plusieurs autres structures
organisationnelles.

Le sénat 
Le titre de sénateur jeune chambre est une récompense offerte aux membres ou anciens membres, en reconnaissance des services rendus à l’organisation à l’échelon local, national et international. Le titre de Sénateur donne une affiliation à vie à la JC. Le Sénat Tunisien, qui est une structure parallèle au Bureau Natioanl, a vu se succéder à sa présidence les sénateurs Habib Garouche, Mahfoudh Barouni et Raouf Ammar (actuel Président). 
Parmi les éminents Sénateurs Tunisiens ; on compte M. Foued M’bazaa, Mme Chedlya Bouckchina, M. Mohamed Jegham et M. Hatem Ben Othman. Le Sénat tunisien encadre et soutient la Jeune Chambre Economique de Tunisie.

Le Comité de planification
Tous les trois ans, un comité de planifcation est nommé et doit élaborer en détail le plan d’avenir à long et moyen terme (procédures, financement de l’organisation et révision, le cas échéant, de sa structure). Le comité de planification à moyen et long terme aura pour mission de : 
· Revoir les objectifs de l’organisation. · Revoir les plans, la progression et l’activité générale de l’organisation. · Déterminer les besoins financiers et recommander les moyens de financement. 
· Proposer les amendements au statut et au règlement intérieur. 
– Soumettre un rapport annuel à l’assemblée générale sur le suivi et l’exécution des plans d’activité à moyen et long terme. Le Comité National d’Arbitrage Le comité National d’Arbitrage de la JCET dénommé « CNA » a pour mission d’assister le Bureau National de la JCET à assurer le respect des idéaux et des principes de la JCET, de répondre aux impératifs de l’application des dispositions des statuts et du règlement intérieur de la JCET, d’instruire et de sanctionner les violations des statuts et règlements intérieurs et de parer aux éventuelles déviations dans le fonctionnement de l’organisation. Il peut également émettre des avis visant à compléter, clarifier ou préciser les textes régissant les différentes structures de la JCET. Le CNA est composée de cinq membres : trois sénateurs et deux formateurs de la JCET.

L’Institut National de la FormationL’INF a pour mission de mettre en application le programme national de formation Jeune Chambre. Il anime le Cercle des Formateurs suivant un programme propre, il permet aussi d’assurer la vente du produit « formation » aux institutions, établissements, entreprises et divers formations environnantes. Il assure en collaboration avec les divers intervenants, le choix, la sélection et le suivi des membres candidats au titre de formateur. 
Il est dirigé par un directeur désigné pour trois ans par le Bureau National de la JCET.

Le « Tunisian Business Net-Work » 
Le TBN a pour but essentiel de : 
Promouvoir et favoriser les relations de travail et d’affaire entre les membres du réseau. · Développer les qualités leadership et d’amitié des membres du réseau d’affaires. · Assurer l’information et la communication en matière d’affaires entre les membres du TBN et ce par l’édition d’un bulletin, de revues et autres moyens. · Etre un point de liaison de contact, de coordination et d’assistance entre les membres du TBN avec l’IBN. Peuvent adhérer au TBN : 
a) Les Sénateurs. 
b) Les membres de la JCET justifiant d’une ancienneté d’au moins de trois années de vie active jaycee. c) Les membres travaillant dans la fonction libérale, dans le domaines du commerce, de l’artisanat, de l’industrie, de l’agriculture, des services ou des entreprises et justifiant d’une expérience d’au moins de trois années.

 

Historique

L’OLM de Kairouan a été fondée le 08 Septembre 1977 par un groupe de jeunes cadres originaires de la région, soucieux de servir la communauté en participant activement à la transformation du visage économique de leur ville.

 

1er rang de Gauche à Droite : 

Mohamed MOHDHI, Taoufik DHIB, Ridha AJRA, Mohsen SEBRI, Mohamed REBAI,Khaled TOUIBI.

2ème rang de Gauche à Droite : 

Mohamed KILANI, Habib HAMMAS, Ali REKHAMI, Najeh CHENITI, Hend BARRAK, Abdelhamid KILANI.

3ème rang de Gauche à Droite : 

H’mida JABBES, Ali HARBI, Fethi ALLANI, Ridha LAOUANI, Mohsen HARBI, Abdelaaziz ZEGHIDANE.